Voir les messages sans réponses

CENTRAL L.A.

Quartier des affaires, le cœur de L.A. traversé par 3 autoroutes. C’est le bloc des grattes-ciel du Financial District, et personne ne vit là, sauf si vous faites des heures supp à la L.A. Stock Exchange, ou si vous voulez assister au matchs de NBA au Staples Center pendant que votre femme vous trompe.
0
0
C’est « la Mecque du cinéma » selon Blaise Sandrar. On ne compte même plus ses milliers de lieux vraiment trop famous : Hollywood Boulevard, Walk of Fame, Chinese theater, le grand cinéma de L.A., mais aussi Sunset Boulevard qui ne fait pas moins de 40 kilomètres de long. A l’ouest, Hollywood regorge vraiment des petits bars festifs où les gays sortent le tard soir, les riches mêlés aux pauvres, les drogués aux prostituées... Vraiment très branché.
0
0
Tout en néons la nuit, garni de lanternes rouges, le quartier regorge des petits restos testés et approuvés, des épiceries recelant des pépites gastronomiques. Le quartier promet un dépaysement total. Promis, pas de chien au menu.
0
0
Costards et robes obligatoires pour jouer au Casino El Royal. Outre ses allures d'éternel tapis rouge, vous pourrez toujours cramer vingt dollars à la machine à sous. Y a pas de réseau dans ce lieu mais des téléphones sont à disposition si vous désirez contacter votre banquier, on est jamais à l'abri d'un emprunt.
0
0
Melrose, Bel Air, Beverly Hills… Tous ces quartiers où vous n’irez sans doute jamais. Trop luxueux pour des bouseux interdits bancaires, à moins que vous osiez vous la jouer à la Pretty Woman et vous pavaner dans les boutiques haut standing de Rodeo Drive.
0
0
Aucun message.
Revenir en haut 
Sauter vers: