Lancez-vous ! Tentez un rp libre ou inscrivez-vous dans la roulette à RP hazel
N'hésitez pas à dire dans la partie communication si vous avez ou voyez un problème hm
Allez voter aux topsites pour essayer de rameuter de la compagnie hazel

Partagez

BLOOM O'TWOMEY + SOPHIE TURNER

Bloom O'Twomey
Big Boss
Bloom O'Twomey
CÉLÉBRITÉ : Sophie Turner
CRÉDITS : bamble rose. (av)
BLOOM O'TWOMEY + SOPHIE TURNER Tumblr_pmikoaQ4VD1qk8r8go1_r4_540
MESSAGES : 27
AGE : 22
ADRESSE : Une villa coloniale à Ocean Way, Pacific Palissades
MÉTIER : Héritière de l'empire financier O'Twomey -armement, industrie, assurances et banques
CŒUR : Greffé
BLOOM O'TWOMEY + SOPHIE TURNER Jeu 6 Juin - 16:48

Bloom O'Twomey
ft. Sophie Turner

Autres comptes et lien vers leur fiche : Dagmar Ekstrom.
Groupe : Les bons.
Âge, date et lieu de naissance : 22 ans, née de 20 février 1997 à Dublin).
Nationalité et origines : Américaine et irlandaise par ses origines.
Statut civil : Célibataire.
Occupation : PDG par intérim

Famille proche : Son père Leigh qui est son modèle dans les affaires, une relation très fusionnelle mais sur la base du maître/élève. Son frère Fearghus, qu'elle aime d'un amour sincère, trop fusionnels diront certains mais Bloom sait ce qu'est l'inceste. Sa mère Katelyn, elle s'efface et réapparaît toujours au moment où une mère doit être là, où une épouse doit être là. Sa sœur jumelle, son miroir éternel, Avalon, qui est décédée à l'âge de 10 ans.
Situation financière : $$$$$$
A Los Angeles depuis : 2015 (à ses 18 ans).
Ton american dream : Vivre sur un même pied d'égalité avec tous ceux qui crèvent le ventre vide et ceux qui l'ont trop rempli.
Caractère

Peste avant tout, gosse de riche, indépendante et rebelle. Le rock'n roll au bout des lèvres ; la langue en feu sur un timbre de drogue dure. Sanguinaire à l'audace fugace. Elle a appris à connaître son cœur, connaître les gens et la pudeur. Elle s'est domestiquée au fil des âges, des opérations, des examens des obstacles des traditions. Elle reste féline malice et caprice. L'assurance dans le regard au dédain hautain, le rictus malin. Elle calcule toujours avant de frapper bien que des fois elle frappe sans calculer. L'ambition au bout des lèvres sucrées acidulées, elle est prête à sortir les griffes pour une affaire, papa oblige. Prête à mettre en jeu son propre corps pour gagner un combat elle veut toujours avoir le ticket gagnant. U got it bitch!

Physique

Elle a le creux entre les côtes ; le cul plat. Ouais elle fait pas parti du top des meufs aux formes délicious. Elle est grande aussi. Ses tatouages sous les seins, sur les côtes, sur le ventre, sur la main ; c'est des symboles tribaux, des symboles sur sa vie, sur sa sœur, sur sa famille et sur ses sacrifices. Ça accompagne les cicatrices d'injections, de piqûres, d'opérations.
Ses cheveux platines ont remplacé le roux couleur feu couleur brasier affamé. Baisée par le feu elle est passé du côté décoloré de sa vie lessivée ; lavette. C'est plus la même.

Anecdotes

5 octobre 2002 : C'est une belle gamine Bloom. Mignonne chérie aux cheveux sublimes Bloom. Petite chose futile au cœur d'argile Bloom. Un manoir de pierres anciennes sur cette falaise irlandaise. Là en haut, tout en haut au bord de la mer. Elle court Bloom. Le cerf-volant lui échappe des doigts et le roux lui érafle les joues nature sauvage des plaines du nord. Elle le regarde s'envole qui s'endort. Et puis ses yeux retombent sur sa jumelle Avalon. Effet miroir Avalon.

3 avril 2007 : Elle a dix ans. Elle a dix ans. C'est presque une grande. Presque identique sans sa parfaite copie. Avalon est morte elle a connu le vide qui emporte. Il ne pardonne pas parce qu'il ne pardonne jamais. Sang siamois chair siamoise. Môme émoi cris aux abois. La douceur du vent du nord l'envole. Elle s'envole. Une stèle : plus que ça. Avec les plus belles fleurs de la ville. L'Irlande avale ses mauvaises frayeurs. La mer a goûté les poumons d'Avalon. Courant trop fort tempête dans les torpeurs. La mer elle a buté Avalon.

3 mai 2007 : Le soleil tremble fier des pâleurs de la fin d'un sale hiver. Un mois que les couloirs sont déserts. Elle et la perdition ; elle est la perdition. Psychose lave en fusion. Bloom elle est vide Bloom elle périt. Bloom le périple. Elle devient moins gracieuse moins coquette moins gentille malhonnête. Téméraire comme le soleil qui crame trop en été et glaciale comme ces flocons carbonisés. Pollution effet papillon pour ce doublon qui n'est plus le double de personne. Bloom sans Avalon commence à se battre avec les gosses de sa classe. Bloom sans Avalon commence à se débattre et à manquer de classe.

15 juillet 2010 : 3 ans. 3 ans. Et la ville l'empoisonne ; la vie l'empoisonne ; Avalon l'emprisonne. Elle retourne parfois au bord de ce canyon. Cratère mortel sans aumône. Les souvenirs qui fouettent à même la roche. Bloom est devenue aussi froides que celles d'Irlande. Y a que Fearghus qui la maintient vivante. Ca ouais ; ça et les cheveux en bataille ; les chemises trouées les vieux jeans de Bagdad. La noble elle devient marginale.

8 décembre 2012 : Pancarte "vendue" à la volée de ce manoir aux histoires de pendus. Le daron a retenu la leçon. Plus de souvenirs qui les arrache comme une plaie. Ils sont plus que quatre les O'Twomey. Plus que quatre et condamnés. Les affaires inutiles ont été revendues. Le bazar utile a été retenu. Maigres valises voyages gourmandises. Papa décide de vider la tête de sa fille ; voyage en Asie. Gestion du business à distance ; personnes de confiance. Les gosses sont l'héritage bien après les billets bien après la célébrité ; les gosses c'est la réussite du padre.

18 octobre 2013 : Elle a seize piges Bloom. Elle anque d’air Bloom. Elle ère Bloom elle se perd Bloom. Elle flingue l’univers Bloom. Elle a maigri ; elle a faibli. Elle a dit non à la putain de vie. La gueule défaite le corps mal fait. Le mauvaise amour d’une mauvaise nature d’un mauvais temps désinvolture. Elle s’aime plus Bloom quand y a le creux sous ses côtes ; elle s’aime plus Bloom quand les gens l’appellent « ghost ». Sanguin ivoire âme blafarde. Elle épuise elle s’épuise et son monde s’amenuise. Ecchymoses sur la chair ; trop mal trop trop mal douleur dans les veines. Peine des cieux et des anges dévertueux. Vilaine figure pour une gosse amertume. Bloom elle feint le banal. Bloom elle se tue fatale. Leucémie des mauvais esprits leucémie tempête accalmie.

20 décembre 2013 : Ils ont posé le pied à Londres. Building fraicheur trendy. Elle s’enfonce dans son putain de lit dans ce putain d’hosto sans ces putains d’accalmies à la London. Elle maudit le monde Bloom elle maudit les cieux Bloom et ce diable inferneux. Elle crache son sang elle crache sa haine. Elle crache ce corps malade face au corps jumeau cerceuil de ravin. Corps malade et corps mort. Si seulement elle avait été malade et morte.

24 décembre 2013 : Elle leur en veut Bloom. Elle en veut à son père. Elle en veut à son frère. Elle les aime. Ils sont les deux hommes de sa vie. Les deux hommes de son esprit. Leçon de vie. Le daron les mains sales embourbées in this town à jamais. Merdier en costard cravate qui fait chier. Toujours claqué devant ses mails ses appels. Jamais vraiment là même quand il l’est. C’est la veille de Noël. Elle a 16 piges Bloom. On lui dit qu’elle pourra enfin aller au lycée ; mais elle est toujours pas diplômée. C’est la veille de Noël. Elle a eu le droit de rentrer au penthouse. Elle a eu le droit à quelques branchements. Elle a eu le droit de savoir. Savoir qu’elle va mieux. Savoir qu’elle va aller. Que ça va aller. Savoir que Ghus avait eu son diplôme de police. Holly shit.

15 mars 2015 : Elle a eu le temps de souffler. Le temps d’intégrer. Le temps de craquer de chialer de cracher de faiblir de se lâcher. Les reins pressés les coeur givré les poumons embaumés. Elle est un brasier à peine recouvert des cendres qui germent encore des airs. Odeur de fer. Odeur de souffre ; odeur qui souffre. Elle est rentrée au lycée Bloom. Mais elle fatigue Bloom. Sa famille la fatigue. Y a que sa mère qui lui fait des gâteaux qui lui fait des cadeaux. Qui lui donne de l’amour trop d’amour foutu amour. Son frère commence sa carrière et cache son père et ses affaires pas trop claires. Ils ne s’aiment plus depuis les choix de Ghus. Bloom se sent seule depuis les choix de Ghus. Bloom étouffe Bloom suffoque. Sale gueule mal bouffe mauvaise humeur. Back again. Again.

30 mars 2015 : Elle a 18 piges Bloom. Et le padre vient annoncer qu’ils déménagent. Elle a peur Bloom. Elle a peur que Ghus fasse sa vie à Londres. Mais il va suivre il va se taire ; parce qu’un O’Twomey reste pour toujours un O’Twomey. Ils partent à L.A. Buisiness aux cocotiers aux plages souvenirs boutiques Gucci. Les magouilles financières du daron ont fait que Waltz son associé se fait dégager de la course. Rest in peace. La fortune coule sur les toits sur les cours sur les courbes dans les mains et ça brûle toujours plus ; toujours trop pour un père qui rêve d’être le plus haut dans la liste.

12 janvier 2016 : Les tréfonds de la ville lui succombent plutôt que les bancs de l’école qui l’assomment. L.A. Ville de lumières de péchés de caprices de starlettes et de putes entichées. Elle fait tâche Bloom. Elle a encore perdu 3 kilos. Elle se trimballe avec ses béquilles de femme futile. Elle s’aime pas trop mais elle essaie de s’animait d’une rage qui la fait s’aimer comme elle est. Elle fuit les pas de son père mauvais aura ; mais elle peut pas s’empêcher de replonger dans ses bras. Truand gangster d’époque moderne le mécène capture toujours sa proie. Il lui enseigne la vie ; la moralité de ne pas avoir de moral ; l’injustice ; la fausse pitié ; le pardon à jamais accorder. Les griffes qui peuvent fêler une aile comme celles d’Icare. Les crocs qui peuvent crever les jugulaires même les plus fermes. Elle apprend les vices du métier et elle monte sa boîte de drogue sur le net (en scred). Black Peddlers. Elle développe aussi son marché noir.

15 juin 2016 : Elle passe son diplôme Bloom. Cette année Bloom. Elle l’a eu de justesse Bloom. Elle est pas forte ; mais elle s’accroche. Elle a le THC dans les veines et la poudre au creux des molaires. Elle perd pied et pas à cause de la leucémie. Elle se détache du sol elle s’envole. Elle perd connaissance. Ghus la retrouve. Ghus la ramasse. Ghus la réveille. Ghus la fracasse. Elle a déçu Bloom. Elle déçoit toujours. Elle doit plus se droguer. Elle a promis. Alors elle fume des vogues et commence à se donner un genre en société. Sortie des tréfonds d’une ville de merde.

7 juillet 2017 : Son daron avait un bateau ; à la marina de la ville. Un bateau de plaisance à l’audace et aux bois orientaux ; aux embruns de Monaco. Croisières solo. Croisières à deux parfois sur la rive Pacific avec Newton. Deux mômes paumées dans leurs corps déraisonnés. Âmes à la mer désarçonnées. Bloom elle fumait un spliff. Le temps du rivage le temps des ravages ; des miracles des présages. Et puis une croisière à deux. Mais pas avec Newton. Avec Walch. Walch c’était un gars intègre ; un avocat d’affaires spécialisé dans les entreprises. Bloom elle s’entichait de lui comme un poison ; comme une potion. Et elle s’est pas vu se cramer les ailes. Ils se voient dans un restaurant au sommet d’une tour de merveilles et d’or. C’est un client. C’est un camé. Il vient acheter. Elle a des infos sur lui. Des infos qui pourraient faire couler son père. Alors elle manigance. Elle joue et puis elle danse.

18 août 2017 : Elle dansait avec cet étranger qu’elle emmène en croisière. Son bateau secret ; son plan ; sa came ; un marché clair. Mais elle a voulu y ajouter son plaisir à elle. Elle a déconné Bloom. Pratiquement nue ; seulement de quoi lui masquer le bout des seins dans son bikini de sirène maudite ; elle se jette à la mer. Elle le voulait entre ses reins. Elle a eu que la défaite. Il l’a cueillie comme un poisson ; comme un poison. Petite fleur à peine fébrile. Elle tombe amoureuse en despi de ce blond aux yeux bleus qui sortait de chez le barbier avec son costard Armani. Elle tombe amoureuse. Et bang c’était fini.

2 février 2018 : Leur histoire à la rose et au sang a duré un moment. Il avait bientôt 40 piges ; elle en avait 20. Et puis merde. Elle se la jouait black widow a fumer la white widow avec l’avocat qui la menaçait entre deux orgasmes. Elle pensait le tenir par les couilles ; jouer avec son avocats doggy. C’était l’inverse et ça elle l’a compris quand il l’a vidée de tout ce qu’elle savait et qu’elle l’a laissée là dans la suite à 10 000 dollars la nuit. Elle a chialé Bloom. Elle chiale encore Bloom. Les traitements calmaient la leucémie et Walsh a réveillé la folie.

5 mars 2018 : A cause de Walsh le daron a eu des ennuis ; il a des ennemis. Il s'est enfui en Irlande avec sa femme sans ses enfants ; pour gérer les problèmes dans l'entreprise mère. Noyau O'Twomey ; noyau atomisé. Bloom elle reste solo avec Fearghus.

6 juin 2018 : Bloom reçoit une greffe.

13 décembre 2018 : Bloom part en voyage humanitaire en Birmanie pour redorer l'image de la famille mais aussi pour être protégée. Fearghus reste à L.A.

25 juin 2019 : Bloom revient à L.A. et reprend les rennes de l'empire financier sous les ordres voilés de son père, toujours en Irlande.

Points de compétence

PHYSIQUE :
prudent ▮▯▯▯▯ casse cou
frêle ▮▯▯▯▯ robuste
gauche ▮▮▯▯▯ agile
fatigable ▮▯▯▯ endurant

CARACTÈRE :
désintéressé ▮▮▮▯▯ ambitieux
naïf ▮▮▯▯▯ rusé
discret ▮▮▮▯▯ charismatique
maladroit ▮▮▯▯▯ habile
poisseux ▮▯▯▯▯ chanceux
fuyard ▮▮▮▮▯ courageux
loyal ▮▯▯▯▯ déloyal
pacifique ▮▯▯▯▯ violent
égoïste ▮▮▮▯▯ altruiste
rancunier ▮▯▯▯▯ indulgent
impulsif ▮▮▮▯▯ réfléchi

CITOYENNETÉ :
auditeur ▮▯▯▯▯ orateur
intègre ▮▮▯▯▯ corrompu
passif ▮▯▯▯▯ militant
docile ▮▮▯▯▯ indocile


_________
Good kids. Mad city.
Voir le profil de l'utilisateur
Bloom O'Twomey
Big Boss
Bloom O'Twomey
CÉLÉBRITÉ : Sophie Turner
CRÉDITS : bamble rose. (av)
BLOOM O'TWOMEY + SOPHIE TURNER Tumblr_pmikoaQ4VD1qk8r8go1_r4_540
MESSAGES : 27
AGE : 22
ADRESSE : Une villa coloniale à Ocean Way, Pacific Palissades
MÉTIER : Héritière de l'empire financier O'Twomey -armement, industrie, assurances et banques
CŒUR : Greffé
Re: BLOOM O'TWOMEY + SOPHIE TURNER Jeu 6 Juin - 16:48

Evolution du personnage

résumé de sa vie :
Bloom a pris la tête de l'entreprise de son père (après sa période dealeuse) depuis qu'il a des problèmes avec la justice à cause de l'inconscience de sa fille. Elle est tombée amoureuse d'un avocat qu'elle pensait contrôler et qui a tout dévoilé des activités O'Twomey. Elle est devenue forte et à la fois fragilisée par sa leucémie (chimio de 2013 à 2015, greffe reçu début 2018) mais aussi des épreuves de sa vie comme la perte de sa sœur jumelle ou son frère qui s'éloigne du foyer mais qu'elle aime d'amour vrai.

les faits récents :
- Elle a reçu une greffe de moelle osseuse de Hazel début 2018.
- Elle revient d'un voyage humanitaire de six mois en Birmanie, accompagnée de Ghus son frère même si il a du rentrer plus tôt. Elle a été écarté des USA et de l'Europe par son père pour la protéger des affaires judiciaires.
- Elle a du reprendre les rennes de l'empire familial alors que son père gère les accusations judiciaires à son nom à Dublin (ville d'origine).

ses objectifs/ce qui l'attend :
- Elle cherche des solutions pour aider son père à se sortir des griffes de la justices irlandaise.
- Elle tente de faire le bien après une longue période rebelle où elle vendait de la drogue.
- Elle veut que l'entreprise familiale soit lavée de toute magouille.

Liens


NOM PRENOM (lien vers sa fiche) + NOM DU LIEN : description
NOM PRENOM + NOM DU LIEN : description

RPs


NOM DU RP (lien) + NOM DU PARTENAIRE : en cours/achevé ?
NOM DU RP (lien) + NOM DU PARTENAIRE : en cours/achevé ?
NOM DU RP (lien) + NOM DU PARTENAIRE : en cours/achevé ?


_________
Good kids. Mad city.
Voir le profil de l'utilisateur
BLOOM O'TWOMEY + SOPHIE TURNER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S O A B :: WELCOME DUDE :: PRESENTATIONS :: LE CATALOGUE-
Sauter vers:

LES RPS LIBRES


Queen of nothin' (2 ou plus)


LE VÔTRE ?